Sommaire

.,

 


Sommaire du site.

Le répertoire des navires de guerre

Recherches

Tous ces travaux ont demandé de nombreuses heures de recherche et d'autres encore plus nombreuses de réflexion Des problèmes de navigation trop rapideement supposés compris ont excité ma curiosité.

Navigation dans les temps de l'Antiquité , de la rebnaissance, des granes découvertes. Le problème de l'estime, celui de la Longitude. Des chercheurs avaient traité ces sijets avant moi, je les ai suivis. Mais il restait des questions dans réponse.

Le Marteloire. Comment on s'en servait? Il me fallut plus d'une décennie pour touver dans Pierre de Medine, une "pierre de Rosette".

C'est pourquoi j'ai multiplié les essais pratiques , de l'astrolabe en particulier avec la mesure de la lhauteur du soleil au méridien de l'île Royale en Guyane, à l'astrolabe et la détermination de la latitude au moyen de tables de déclinaison de Guillaume Brouscon du Conquet en 1573. Cette exprérience avait pour but de trouver les différences par rapport à la latitude connus de nos jours et d'en décomposer les éléments constitutifs. C'est ainsi que je découvris qu'au temps de Brouscon on ne tenait pas encore compte du décalage horaire.

De l'usage pratique de l'astrolabe.

Le problème de la longitude.

Ces questions se trouvent intimement liées à la cartographie maritime et m'ont amené à traavailler sur ce sujet remarquablement travaillé par une pléiade d'auteurs portugais mais aussi des Anglais des Français.

Cependant j'ai eu le plaisir de montrrer que le livre IV de la Sfera de Leonardo Dati était un portulan verbal Ce qui fut l'objet d'une communicdation internationale à Malte

A propos de "La Sfera" de Dati.

L'étude des textes et de la paleographie m'a permis d'accéder à des textes rares et d'y trouver des détails que seul un pratique de la navigation pouvait interpréter.

Par exemple, Gerbert d'Aurillac, futur Sylvestre II pape a rédigé , entre autres, un traité intitulé "De loquela digitorum", le langage (calcul ) sur les doigts. La lecture attentive de ce texte m'a permis de completter le travail qu'avait réalisé le Docteur Dujardin sur les cartographes du Conquet, par une méthode de prédiction des moments des pleines et basses mer qui ne doit rien à l'annuaire du Service hydrographique ni au calendrier des postes.

Vous avez dit Marée ? Texte publié par l'almanach du marin breton, en 1999.

 

 

Naturellement l'histoire de Bretagne et tout spéciaalement celle de ce que l'on appelle le Pen-ar-Bed en Françaaois le Finistère était pour moi , naturel.


Le Pen-ar-Bed au temps des Anglais.


L'île de Quemenes et les relations entre Bayonnais et Bretons, 1292.


L'équipement du château de Brest sous Richard II, 1378-1381


Actes de piraterie dans les eaux du Pen-ar-Bed, au Moyen-âge, 1481.


Notes historiques concernant le Lion d'Or au Conquet.

Chronologie historique au Conquet

Ce fichier rassemble par dates croissantes les références que j'ai collectées concernant l'histoire de ce coin de terre

1512-2012 Le combat de Saint-Mathieu et la Cordelière les prémices de la Royal Navy

Nos deux grand-pères poilus 1914-1918

 

Souvenirs?

Au delà de ces recherches il m'est arrivé de commettre de pieux souvenirs des temps lointains où sillonnant les océans je me contentais d'observer , de manière insuffisament prècise, mais avec l'oeil de l'artiste, la vie des marins et les allurs de leurs bateaaux


Boutres.

Les secrets de la mer Rouge - Transport de pèlerins à destination de La Mecque,


Liberty de mon coeur.

 

Bizerte 1943


page pconsacrée à la PMM

 

Nouveautés

Nos poilus 1914-1918

 

Dernière mises à jour de la page Jeudi 22 janvier 2015:

Chapitres :

[ Accueil ]

[ Sommaire ]

 

[ expositions ]

 

 

Suites : [ Raz ] [ Bizerte ][ Pen ar bed ] [ Frezier ] [ Quemenes ] [ Chateau Brest ] [ Dati ] [ Marteloire ] [ Bruges ] [ Astrolabes ] [ Lion d'or ] [ Marée ] [ Boutres ] [ Pélerinage ] [ Liberty ][ répertoire ][ La Cordelière ][Histoire du Conquet][

 

Me Contacter